La Chaire construit un réseau national et international de partenaires qui contribue au développement humain durable, dans le domaine de la sexualité et des Droits Humains, grâce à ses activités dans :

- L’enseignement universitaire et la formation des professionnels menés en partenariat international grâce à la promotion du réseau « UNITWIN santé sexuelle et Droits Humains » UNITWIN est l’abréviation de « University Twinning and Networking » (Système de jumelage et de mise en Réseaux des universités).

- La recherche et l'intervention par le soutien des actions innovantes en santé sexuelle, Droits Humains et counseling sur le terrain.

- La participation et le soutien de projet ou d’action à partir de ses expertises.

- La participation ou l’élaboration de recommandations consensuelles internationales : « Think Tank ».

- Le renforcement de la coopération Nord-Sud, Sud-Sud et Nord-Sud-Sud.

- La création ou la reconnaissance de pôles d’excellence et d’innovation, de Centre de Référence à l’échelle régionale ou sous-régionale en santé sexuelle et droits humains.

- Le label « Chaire UNESCO Santé sexuelle et Droits Humains » permet aux secteurs privés et publics de s’engager, à travers un partenariat, fondé sur le respect des principes de la Santé sexuelle et des Droits Humains.

 

 

 

les parrains de la chaire :

 

 

 

 

 

  • Les partenaires institutionnels et ONG :
  • Association Aide aux victimes d'accident de la route et de la vie - EIVA
  • Association Com'Santé
  • Association Endagraff Sahel
  • Association HF Prévention
  • Association des Sexologues Cliniciens Francophone - ASCLIF
  • Association universitaire de recherche et d'enseignement en sexologie - AURES
  • Centre Régional d'Information et de Prévention sida Ile-de-france - CRIPS
  • Commission nationale Française de l'UNESCO - CNFU
  • Expertise France
  • Fédération Française de Sexologie et Santé Sexuelle - FFSS
  • Fondation partenariale Paris Diderot
  • Fonds de dotation Human Earth
  • Geneva Foundation for Medical Education and Research - GFMER
  • Société Française de Sexologie Clinique - SFSC

 

  • Les universités partenaires avec contrats cadres signés
  • First University of Moscou (Russie) Pr Igor Toskin
  • Université de Dakar (Sénégal), Social Sciences module for africa region, Pr C. Niang (expected)
  • Universidad de Lima (Pérou), Social Sciences module for South America region, Pr C. Caseres
  • Brescia University (Italy), Social Sciences module for South region Europe, Pr F. Castelli
  • Kobé University (Japon), Social Sciences module for pacific occidental region , Pr Y. Igashi (expected)
  • University of Québec in Montréal (Canada), Sexology Department of sexology, local W-R305, PH.D Joanna Otis
  • University of Caracas (Vénuzuéla) Pr Tamara Adrian
  • Université Libre de Bruxelle (Belgique) Pr Fabrice Jurista

 

 

 

L’élargissement de l'accès à la santé sexuelle dans le respect des droits humains nécessite pour y parvenir un engagement dans le monde entier des individus et des institutions.

L'initiative de la Chaire est de délivrer un Label «Santé sexuelle & Droits humains». Ce Label vise à élargir et à renforcer les actions et les missions de la Chaire à travers des institutions engagées qui ont des objectifs de travail sur la santé sexuelle en général et réalisent des actions concrètes de qualité.

Concept

  • Il y a un intérêt mondial pour la création d'un label reconnu au niveau  international sur la santé sexuelle et les droits humains.
  • Il est nécessaire d’étendre le plaidoyer et la qualité des formations en santé sexuelle et droits humains alignés avec les missions et les objectifs de la Chaire.
  • Le Label, largement diffusé aux institutions et plus particulièrement à celles qui proposent enseignements et formations en Santé sexuelle, permettra d'étendre dans le monde les activités de qualité en Santé sexuelle et Droits humains.
  • Les institutions devront être en conformité avec les valeurs, les missions, les objectifs de la Chaire et les normes fondamentales de la Santé sexuelle et des Droits humains.
  • Le Label sera utilisé de manière flexible pour augmenter le plaidoyer et la formation en Santé sexuelle et Droits humains et permettre que ces activités soient financées.

 Les standards prioritaires en Santé sexuelle et Droits humains qui fondent ce Label sont :

  • Faire progresser pour atteindre l'égalité des sexes et l'équité.
  • Condamner, combattre et réduire toutes les formes de violence liées à la sexualité.
  • Fournir un accès universel à une information et une éducation sexuelle compréhensive.
  • Obtenir la reconnaissance de relations sexuelles satisfaisantes en tant que composante du bien-être.
  • Reconnaître, promouvoir, garantir et protéger les droits sexuels pour tous. 
  • Mais aussi
  • Veiller à ce que les programmes de santé reproductive reconnaissent l’aspect central de la santé sexuelle.
  • Stopper et inverser la propagation du VIH / sida et d'autres infections sexuellement transmissibles.
  • Identifier, aborder et traiter les préoccupations sexuelles, les dysfonctionnements et les troubles sexuels.

Admissibilité pour les institutions

  • Suivre les principales normes et standards internationaux
  • S’aligner avec les objectifs de la Chaire UNESCO Santé sexuelle & Droits humains
  • Avoir une structure établie
  • Occuper une position stratégique
  • Avoir un domaine d’action identifié
  • Etre engagé
  • Avoir des partenariats institutionnels
  • Avoir des rapports avec la société civile
  • Développer une action efficace
  • Avoir une production scientifique
  • Avoir une visibilité nationale et internationale

 Admissibilité des cours de formation

  • Des critères académiques et des objectifs alignés avec ceux déterminés par la Chaire UNESCO  Santé sexuelle et Droits Humains
  • Des objectifs clairs et mesurables
  • Suivi des normes-clés dans  le contenu et le processus d'évaluation des cours
  • Déterminer clairement la zone géographique de recrutement des étudiants
  • Engagement dans un processus pédagogique éclairé
  • Des approches novatrices
  • Des partenariats
  • Des normes d'évaluation suivies
  • Une visibilité nationale et internationale 

Des procédures d’attribution et de renouvellement du Label

  • Une demande d’attribution avec une lettre d'intention contenant une description claire du l’institution et/ou des cours de formation.
  • Une présélection par un membre coordonnateur du comité exécutif de la Chaire UNESCO.
  • Une demande de renseignements supplémentaires si nécessaire.
  • Un résumé de la demande doit circuler entre les membres du comité exécutif de la Chaire pour approbation.
  • Une émission, par Le responsable de la Chaire, d’une lettre de désignation pour une période de quatre ans.
  • Un rapport renouvellement  doit être remis après la troisième année d'activité.
  • Le Label peut être amené à disparaître si la Chaire UNESCO cesse son activité.

Utilisation du Label

  • Le Label peut être mentionné par l'institution et /ou la formation
  • Le logo  du Label de la Chaire UNESCO «Santé sexuelle & Droits humains » peut être utilisé dans tout support électronique et / ou imprimé
  • La durée d’utilisation du logo du Label Chaire UNESCO est limitée à la période couverte par l’accord et à toute prorogation ultérieure de celui-ci.
  • Tout document, publication et communication doit comporter la mention suivante : « Les auteurs sont responsables du choix et de la présentation des faits figurant dans cet(te) … ainsi que des opinions qui y sont exprimées, lesquelles ne sont pas nécessairement celles de l’UNESCO et n’engagent pas la Chaire UNESCO ».
  • Les levers de fonds liés au Label de la Chaire UNESCO doivent faire l’objet d’une information préalable auprès du Responsable de la Chaire. 

Retrait du Label :

  • Si l’institution ou le programme du cours de formation ne correspond plus aux objectifs et aux normes fondamentales de la Chaire, cette dernière peut décider unilatéralement de retirer l’autorisation d’utiliser le Label.
  • En cas de litige relatif au retrait et/ou à l’utilisation abusive du logo, la Chaire est susceptible, après mise en demeure, de saisir le Tribunal de Grande Instance de Paris qui est désigné comme compétent pour trancher les litiges.
 Les organismes ou évènements Labillisés :
  • Fédération Excision parlons-en : la maison des femmes
  • Société ADweb
  • Société 360 Learning
  • III Colóquio Franco-Latino americano de Pesquisas Sobre Deficiência - 09 e 11 março de 2017 em Porto Alegre

 

 télécharger le pdf du Label (version EN)

 

 

Le quatrième exercice de la Chaire, (année 2014), a été marqué par :


La dynamique de son fonctionnement et sa restructuration :
- 23 mars : Création d’un Comité Exécutif composé de 6 professionnels (en lieu et place du comité stratégique 2011-2014) et création d’un Comité Scientifique International composé de 18 professeurs universitaires.
- Outre le responsable de la Chaire, Dr Thierry Troussier, et le Président du comité scientifique, Pr Laurent Mandelbrot, les membres des comités exécutif et scientifique sont multidisciplinaires. La parité entre les sexes est respectée et toutes les orientations sexuelles sont représentées.


Ses activités de recherche :

- Le responsable de la Chaire, Dr Thierry Troussier, a poursuivi sa participation aux groupes d’experts à l’OMS sur la santé sexuelle, sur les stratégies à venir dans la lutte contre les Infections sexuellement transmissibles, sur la recherche sur les nouvelles formes de dépistage des IST et leur promotion et sur la communication liée à la sexualité.
- Les membres du Comité Exécutif sont à l’origine de recherches novatrices sur la formation de professionnels, en partenariat avec des universités et des organisations internationales.

Ses activités de formation :

- Les modifications du Diplôme Universitaire (DU) d’Education et de Conseil en Santé Sexuelle et Droits Humains à l’Université Paris-Diderot ont été acceptées, ce diplôme
bénéficie de l’accréditation du DPC (développement professionnel continu).
- Il se poursuit dorénavant, pour les professionnels de santé, par une deuxième et troisième année des Diplômes Inter Universitaire (DIU) de sexologie et sexualité humaine (exenseignement de la faculté Paris 13-Bobigny). Une première promotion a été ouverte à Paris-Diderot en octobre 2014 avec 27 inscrits ; ce processus universitaire bénéficie aussi du DPC. Il existe donc maintenant trois diplômes, le DU en un an, et deux DIU en trois ans.
- La réalisation du module n°3 de formation de « formateur en santé sexuelle » pour 20 conseillers psychosociaux d’Afrique subsaharienne avec le GIP Esther, 16 ont reçu une attestation « Chaire UNESCO Santé sexuelle & Droits humains, ESTHER) de formateur en santé sexuelle.
- La réalisation sur Dakar d’un module de sensibilisation à la santé sexuelle et aux Droits humains pour 40 professionnels de Côte d’Ivoire en collaboration avec l’ONG Enda Graf.


Ses activités de communication :

- Participation des membres de la Chaire dans des congrès internationaux et nationaux de sexologie, d’IST, de santé sexuelle.
- Animation du site Internet www.santesexuelle-droitshumains.org

Le fonds de dotation "Human Earth", a été chargé d'assurer la gestion administrative et budgétaire de la Chaire ; mais les contraintes comptables liées au fait que le fonds n’a pas reçu de dons d’entreprise ou de fondation en 2012, 2013 et 2014, a necessité que la gestion budgétaire soit transférée sur l’association Com’Santé, (Association loi 1901, déclarée au JO du 1er janvier 1997), pour assurer la gestion des contrats de formation continue que la Chaire réalise, notamment en 2014 avec Esther et Endagraf.

Ses activités ont permis à la Chaire de poursuivre son développement de centre de référence et de pôle d’excellence et d’innovation en Santé Sexuelle et Droits Humains et de contribuer, par ses activités, à l’information et la formation des prestataires de santé.

Elle contribue à sensibiliser les populations à travers des actions pilotes et innovantes en éducation, pour une vie sexuelle et reproductive satisfaisante et sécuritaire.

 

Télécharger le rapport d'activité 2014 - format PDF

FaLang translation system by Faboba